L’affaire du collaborateur nazi Wasterlain n’aura pas lieu

L’affaire du collaborateur nazi Wasterlain n’aura pas lieu. 


Georges Wasterlain sculpteur carolo qui a collaboré avec l'Allemagne nazie est né le 12/01/1889 à Chapelle-lez-Herlaimont. Il est décédé à Alost en 1963. Dans les années trente, il est un artiste reconnu et crée, entre autres, les quatre statuts d’ouvriers (textile, sidérurgiste, verrier en mineur) à l’entrée du nouveau hôtel de ville de Charleroi. Mais, après l’occupation des nazis allemands en mai 1940, il devient un sympathisant actif du régime. Dès les débuts de l’Occupation, la Militärverwaltung(MV) souhaite fonder en Wallonie un organisme similaire à la DeVlag afin d’établir des contacts culturels avec l’Allemagne tout en promouvant la culture wallonne. Elle trouve un terrain fertile à Charleroi, notamment  avec le sculpteur Georges Wasterlain. Ce dernier tente d’aider ses confrères et accepte, en avril 1941, de prendre la tête d’une nouvelle association : la Communauté culturelle wallonne (CCW)1Pour ceux qui pensent que Wasterlain agissait par miséricorde pour ses collègues artistes dans le besoin, il faut prendre en considération que Wasterlain était surtout attiré par l’appât du gain. Il vendait beaucoup de ses propres oeuvres lors de l’occupation allemande. À l’invitation de Joseph Goebbels, sinistre figure de proue du fascisme allemand, il visite, avec d’autres artistes, une exposition d’art à Munich en 1941 et, en 1942, il assiste aux Journées culturelles wallonnes organisées par la CCW à Liège. Il y prend la parole et prononce l’allocution de clôture en adressant un « salut des congressistes aux valeureux combattants de la Légion wallonne ».2 La série d’expositions organisées sous la houlette des nazis dès la fin de 1941 est lucrative pour le groupe d’artistes, fidèles du président de la communauté culturelle wallonne. Wasterlain lui «(..)l vend alors beaucoup d’œuvres. »3

La gravité de ces faits amène les autorités belges après la libération de condamner Wasterlain pour collaboration culturelle. Il sera arrêté à la libération et se voit condamné à deux ans de prison et est déchu de ses droits civiques4Wasterlain n'a plus jamais osé revenir sur Charleroi et est allé habiter à Alost le reste de ses jours. lC’est à l’occasion de la re-nomination de certains établissements scolaires de notre cité que le nom de Wasterlain fait surface. La Nouvelle Gazette a publié sous «  Le nom d’un collabo pour une école » un article qu’il doit à «  (..) un de nos lecteurs attentifs»5. Le rédacteur suppose que les vérifications nécessaires n’ont pas été effectuées par les autorités communales avant de donner le nom de Wasterlain à l’école du Centre à Montignies. La Gazette contacte la ville qui déclare : « Nous allons faire toutes les vérifications nécessaires et si ces informations s’avèrent exactes, ce changement sera naturellement retiré de la liste à avaliser pour le conseil communal de lundi. De même , le panneau déjà posé sera enlevé le cas échéant. »De son coté, Sophie Merckx, informée elle par d’autres canaux, contacte ce même samedi, veille du conseil communal, l’échevine Patte qui lui assure que le point sera retiré de l’ordre du jour. Elle estime que  « pour le PTB, il n’est certainement pas le temps de tourner la page maintenant que le fascisme et l’extrême droite se développent de nouveau tant chez nous que dans l’Europe entière. » Wasterlain n’a pas « saisi une nouvelle opportunité » comme l’écrit Virginie Devillez, historienne et spécialiste de la collaboration artistique7 . Au même moment que la population crevait de faim et subissait la terreur fasciste, il a dirigé l’organe culturel de collaboration par excellence et s’est mis ainsi au service de l’appareil de propagande du nazisme. Et ...il s’est enrichi personnellement. « Nous devons être soucieux de transmettre les valeurs de la démocratie à nos enfants. Le PTB ne votera pas ce point.» conclue Sofie Merckx.

N’oublions pas le passé sinon il reviendra immanquablement.

1 https://www.belgiumwwii.be/le-projet.html consulté le 15 février 2018
4ibidem
5 LNG du 16 décembre 2017 p 9
6ibidem

 


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Prêt à remplir cette enquête?