Le PTB propose un débat avec le citoyen avant chaque conseil communal.

À Charleroi, les citoyens ont la possibilité d'introduire une demande d'interpellation. Depuis le début de cette mandature, seule une intervention citoyenne a eu lieu. De plus, plusieurs mois ont été nécessaires pour que ce point soit porté à l'ordre du jour. Il est temps de relancer la participation citoyenne au sein du conseil.

Les procédures de mise à l'ordre du jour ou de consultation populaire semblent très compliquées à mettre en place, alors que la démocratie, c’est bien plus que remplir un bulletin de vote tous les 4 ou 6 ans. L'interaction entre le monde politique  et les citoyens devrait être un objectif prioritaire dans une démocratie digne de ce nom. 

Début mars 2016 , nous avons pu voir à « Antenne Centre » le compte rendu d'une initiative originale : la tenue d'un conseil communal citoyen à Anderlues. 

Une vingtaine de personnes s'étaient déplacées pour le conseil communal, qui a permis aux citoyens d'interpeller directement le Collège et les élus à propos de problématiques liées à la gestion communale. 

Il est déjà arrivé à plusieurs reprises que des citoyens viennent assister au conseil communal de Charleroi lorsque l’un des points à l’ordre du jour les concerne. A plusieurs reprises, certains d’entre eux m’ont fait part de leur frustration, parce qu’ils étaient privés de parole dans un débat qu’ils avaient eux-mêmes initié.

L’initiative de la commune d'Anderlues est un exemple à suivre. Une heure avant le début du conseil, les citoyens ont la parole. 

Le PTB propose de l'instaurer à Charleroi. Nous sommes sur que si une procédure simple et une publicité suffisante sont mis en place, de nombreux Carolos répondraient à l’appel. La démocratie ne pourrait qu’en être améliorée. 


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Prêt à remplir cette enquête?