40 propositions alternatives pour Chaleroi : la FAQ.

Dans la #GrandeEnquête du PTB, on retrouve 40 alternatives pour la Ville autour de 10 thèmes chers aux Carolos comme la pauvreté, la sécurité ou encore l’emploi. D'où viennent ces alternatives ? Sofie Merckx vous dit tout.  

.jpg

Questionnaire électorale : 10 thèmes et les propositions

Les 10 thèmes :

emploi

logement

pauvreté

propreté

Environnement

enseignement

jeunesse

sécurité

taxes

corruption et cumul des mandats

  1.  1.   Un emploi pour tous

 a)  La ville doit proposer des emplois stables au lieu des emplois précaires


> « À la ville de Charleroi, pas mal de personnes sont aujourd'hui sous contrat précaire : PTP, Article 60, Contrat « Aide à l’Emploi » (ALE), … L'idée est de privilégier des emplois stables (soit des CDI). »

 

 b)  Pas de concurrence déloyale entre les travailleurs des différents pays Européens dans les chantiers publics.

 
>  « Le dumping social est un problème important et on voit dans pas mal de chantiers publics des ouvriers sous-payés (souvent venant d'autres pays, soit des travailleurs « détachés ») L'idée est que la ville doit, dans l'attribution des chantiers, inclure des clauses qui interdisent ces pratiques qui consistent à engager des travailleurs étrangers parce qu’ils coûtent moins cher. À travail égal, salaire égal. »

 

 c)   Pas de discrimination à l'embauche sur base de l'origine, du sexe, de l'âge, de la religion et de l'orientation sexuelle à la ville.

 d)  Introduire la semaine des 30 heures dans les services communaux.

 
>  « Ici, nous proposons une réduction du temps de travail en passant de 38 à 30 h / semaine pour les services communaux sans perte de salaire et avec embauche compensatoire. Une introduction graduelle, ou pas de pénibilité du métier ou en fonction de l'âge.»

 

  1.  2.   Une ville où il fait bien vivre

 a)  Tout projet immobilier privé doit prévoir 25% de logements sociaux.


>  « Si un promoteur privé veut construire un ensemble de logements, on demande que 1 logement sur 4 soit vendu à la société de logement public, La Sambrienne. Ceci permettra alors de louer à des personnes ayant besoin d'un logement social et permet aussi une meilleure mixité. »

 

 b)  Plan ambitieux de rénovation des logements publics et privés.


>  « Beaucoup de logements sont dans un état vétuste, des rénovations s'imposent. »

 

 c)   Lutter contre les logements privés vides (réquisition pour les spéculateurs, aide ou rachat pour les personnes en difficulté).


>  « Il existe un loi qui permet de saisir un bâtiment s’il est resté vide pendant très longtemps. Nous proposons cette mesure en cas de spéculation. Beaucoup de propriétaires (eux même parfois pauvres) n'ont pas les moyens de rénover le bâtiment et les aides existants ne suffisent pas : pour eux il  il faut racheter le bâtiment à un prix raisonnable. »

 

 d)  Une meilleure gestion des logements sociaux (rapidité et qualité des réparations, écoute des locataires, moins de logements vides…)


>  "Depuis la fusion des 5 sociétés de logements sociaux en La Sambrienne le service au locataire s'est dégradé sur pas mal d'aspects. Nous demandons une rapidité et qualité des réparations, écoute des locataires, et une rénovation des  logements vides…"

  1.  3.   Une ville chaleureuse

 a)  Plus de moyens pour les structures d’accueil et d’accompagnement des sans-abris et mendiants

 b)  Un médecin généraliste gratuit pour chaque Carolo en créant plus de maisons médicales 

 

>  "Les maisons médicales sont des lieux ou les soignants de première ligne (médecins généralistes, infirmières,…) travaillent en équipe. Les patients y sont inscrits et ne doivent pas payer les soins (la structure est payée directement via la mutuelle). Actuellement, à Charleroi, il y a une dizaine de maisons médicales, mais la plupart sont full. L'idée est d'élargir cette offre."

 

 c)   Un repas équilibré à petit prix pour chacun en créant plusieurs restaurants sociaux sur le territoire de la ville.

 

"5€ pour un repas. C'est que l'on payait au restaurant social 'Côté Jardin' à Dampremy. Il fut fermé par le CPAS pour raisons d'économies. Actuellement, il ne reste plus qu'un restaurant ouvert à la Docherie. L'idée est de ouvrir un tel restaurant dans chaque district."

 

 d)  Ouverture de davantage de maisons de quartiers, des lieux où toutes les générations se croisent.

 

>  "Il y avait 3 maisons de quartier à Charleroi qui ont été fermées ( à La Broucheterre, au Sart Allet et au Roctiau ) . Les maisons de quartier sont ouvertes à toute la population : gym, cartes, école de de devoirs, sorties,… Toutes les générations s'y retrouvaient. L'idée est de rouvrir celles qui existaient auparavant et d'en ouvrir davantage."

 

  1.  4.   Une ville propre

 a)  Mettre des containers 2 fois par an dans les quartiers  pour les encombrants.

 

> "Une pratique qui existait dans le temps. Ça permettait aux personnes n'ayant pas de voiture de se débarrasser des encombrants deux fois par an, au début et fin du printemps."

 b)  Augmenter le nombre de poubelles publiques

"Pas mal de poubelles publique sont tout le temps encombrées, d'autres rues n'en ont (presque) pas."

 c)   Doubler le nombre de sacs poubelles blancs mis à disposition des familles

"Chaque ménage reçoit un chèque sacs blancs en échange du paiement de la taxe poubelle. Le nombre de sacs dont on a droit dépend de votre composition de famille . Nous proposons de doubler le nombre de sacs par catégorie. Ce qui pour un ménage de 4 personnes revient à 60 sacs au lieu de 30.
Extrait du règlement actuel :
a) 20 sacs poubelle de 40 litres par ménage composé d’une personne isolée;
b) 20 sacs poubelle de 60 litres par ménage composé de deux personnes; c) 20 sacs poubelle de 60 litres par famille monoparentale composée de deux personnes;
d) 30 sacs poubelle de 60 litres par ménage composé de trois personnes; e) 30 sacs poubelle de 60 litres par famille monoparentale composée de trois personnes;
f) 30 sacs poubelle de 60 litres par ménage composé de quatre personnes; g) 30 sacs poubelle de 60 litres par famille monoparentale composée de quatre personnes;
h) 30 sacs poubelle de 60 litres par ménage composé de cinq personnes et plus;
i) 30 sacs poubelle de 60 litres par famille monoparentale composée de cinq personnes et plus."

 

 d)  Mettre des poubelles « tri sélectif » dans les espaces publics très fréquentés
"à l'instar de ce qui se fait dans les gares."

 5.   Une ville zéro carbone

 a)  Chaque habitant a droit à un aller-retour par jour gratuit en tram où bus afin de diminuer la pollution et le trafic.

"Afin d'arriver à diminuer les émissions de CO2 il est important d'encourager l'utilisation des transports en commun. Un aller-retour gratuit par jour permettra de se rendre au travail ou à l'école gratuitement et encouragera sûrement des gens à laisser la voiture à la maison . La mesure pourrait être mise en place graduellement en débutant par certains catégories de la population."

 b)  Davantage de bus et trams le soir et le week-end pour pouvoir rentrer après les sorties.
> "Trop peu de lignes de trams et bus roulent le soir à Charleroi."

 c)   Aide de la commune pour des travaux d'économies d'énergie dans les habitations
> "La mauvaise isolation des habitations est une source importante d'émissions de CO2. En aidant les habitants à faire des travaux d'économies d'énergie, les émissions pourraient baisser. Les travaux pourraient, en partie, être remboursées via les économies engendrées."

 d)  Aménager des pistes cyclables à chaque rénovation de rue
"Afin d'arriver à un réseau routier « cyclistes admis » , nous proposons qu'à chaque rénovation de rue, on pense aux cyclistes."

 6.   La réussite pour chaque élève

 a)  Gratuité réelle de l’école communale (excursions, matériel, repas, …)
"Les garderies sont devenues gratuites depuis 2015 et ceci aussi grâce au travail d'opposition que le PTB a mené sur ce thème. En principe l'enseignement est gratuit en Belgique.  Mais en réalité il y a pas mal de frais pour les excursions, le matériel et les repas."

 b)  Maximum 15 élèves par classe dans les 4 premières années du primaire
"Pour lutter contre l'échec et le retard scolaire, il est important d'agir tôt. Moins d'élèves dans les premières années permettra à l'enseignant.e d'avoir plus d'attention pour chaque enfant. La ville est un pouvoir organisateur de l'enseignement communal primaire."

 c)   Repas de midi et collations de qualité (produits locaux et sains)
> "Une alimentation équilibrée et saine est essentiel pour qu'un enfant puisse bien grandir. Les bonbons , sodas et autres circulent grandement dans les cours de récré. Nous proposons ici des collations saines avec des produits locaux à la place."

 d)  Favoriser le dialogue parents-école afin d'augmenter la réussite.
> "Il n'est pas toujours facile en tant que parent de passer la porte de l'école et d'interpeller le corps enseignant. Nous proposons ici des initiatives concrètes pour favoriser le dialogue. "

  1.  7.   Une ville pour les jeunes  

 a)  Ré-ouvrir les piscines communales et des halls omnisports pour favoriser l'accès au sport.
"Les fermeture de la piscine de Gilly et de Marchienne ont été décidées pour des raisons économiques. La piscine de Gosselies est actuellement aussi fermée pour travaux… Nous devrions avoir plus de piscines à Charleroi : tous les élèves ne peuvent pas apprendre à nager. Comment trouver une plage-horaire pour faire du sport avec ton club à Charleroi ? La plupart des hall omnisport sont complets."

 b)  Ouverture de davantage de maisons de jeunes pour organiser des activités sportives et culturelles
"Actuellement, il n'y a que 7 maisons de jeunes à Charleroi (Marcinelle, Monceau, Ransart, Centre ville , Ransart , Couillet, Lodelinsart)."

 c)   Augmenter le nombre de crèches et leurs heures d'ouverture.
"La ville de Charleroi a actuellement 8 crèches ouvert entre 6h30  et 18h30. Il manque des places d'accueil. Charleroi a actuellement un taux de couverture de 22,6 % cela veut dire que la commune offre une place pour seulement 22,6 % d'enfants entre 0 et 2,5 ans."

 d)  Mettre à disposition des locaux et de l'aide pour des jeunes qui veulent lancer leur propre entreprise

  1.  8.   Une ville sûre

 a)  Plus d’agents de quartiers sur le terrain
"Les agents de quartier sont trop peu nombreux. "

 b)  Engagement d’éducateurs de rue et d’accompagnateurs dans les transports en commun
"L'idée ici est de prévenir la criminalité dans les rue et les transports en commun."

 c)   Plus de moyens pour une politique de prévention de la consommation de la drogue
"Prévenir de la consommation de drogue. Nous visons ici aussi une politique de réduction des risques."

 d)  Augmentation des heures d'ouverture des postes de police.
"Actuellement, la police de Charleroi centre est fermé en semaine la nuit entre 21H et 6h. Les autres postes de police sont ouverts entre 8h et 16h."

  1.  9.   Une ville payable

 a)  Aligner la taxe déchets en fonction du revenu
"Actuellement, la taxe poubelle est en fonction de votre composition de famille , mais pas en fonction de votre revenue. Que vous gagnez 1500€ par mois ou 3000€ vous payez le même montant. Nous proposons une graduation en fonction du revenu.
Règlement actuel :
Le taux de la taxe est fixé comme suit :
a) 104 euros par ménage composé d’une personne isolée;
b) 186 euros par ménage composé de deux personnes;
c) 144 euros par famille monoparentale composée de deux personnes;
d) 193 euros par ménage composé de trois personnes;
e) 149 euros par famille monoparentale composée de trois personnes;
f) 200 euros par ménage composé de quatre personnes;
g) 153 euros par famille monoparentale composée de quatre personnes;
h) 207 euros par ménage composé de cinq personnes et plus;
i) 158 euros par famille monoparentale composée de cinq personnes et plus.
Le taux de la taxe est toutefois fixé forfaitairement à 25 € pour les bénéficiaires au 1er janvier de l’exercice d’imposition de la G.R.A.P.A. (garantie de revenus aux personnes âgées), d’un revenu d’intégration émanant exclusivement du CPAS, ou d’une aide équivalente au revenu d’intégration émanant exclusivement du CPAS.

 b)  Suppression du parking payant au centre-ville
"1,6 millions d'€, c'est le budget prévu en recettes supplémentaires pour 2017. 1,6 million que nous payons en parking alors que des alternatives telles que les zones bleues ne sont pas étudiées."

 c)   Indemnisation des commerçants en cas d'inaccessibilité pour travaux
"Pas mal de travaux sont prévus à la Ville haute. Nous demandons une aide pour les commerçants qui seront inaccessibles."

 d)  Diminution des tarifs pour les documents administratifs (carte d'identité, permis de conduire, …)
>  "Permis de conduire : 35 € , nouvelle carte d'identité : 20€ ,... C'est quelques exemples des tarifs appliqués à Charleroi. Il s'agit pourtant de documents que vous êtes obligés d'avoir en votre possession or ils coûtent actuellement cher comparés à d'autres communes".

 

 10.               Une ville Démocratique

 a)  Lors d'une « heure citoyenne » le citoyen peut interpeller avant le conseil communal
"Actuellement, une interpellation citoyenne est possible au conseil communal, mais la procédure fait peur : seulement 2 interpellations ont eu lieu au conseil communal de Charleroi depuis 2012. Ici, nous proposons de simplifier la procédure : sans aucune procédure les citoyens peuvent venir interpeller directement le conseil communal avant chaque conseil communal.

 b)  Retransmission en direct sur Télésambre et les réseaux sociaux des conseils communaux et les conseils d’administration des intercommunales (ISPPC, ICDI, Sambrienne,..)
> "Le conseil communal est actuellement filmé et retransmis le lendemain sur internet. Nous proposons une retransmission directe ce qui permet au citoyen d’interagir directement et de suivre les débats en temps réel."

 c)   Consultation populaire en cas de grands projets de la ville
"Une marina ? Un centre de congrès ? Le Trident light ? Pas de mal de projets ont vu ou vont voir le jour à Charleroi. Mais est ce que vous avez été consulté ? A-t-on demandé votre avis ? La démocratie, c'est plus que mettre un bulletin dans une urne tous les 6 ans. Nous proposons que de grands projets soient couplés à la consultation populaire pour connaître l'avis de la population sur un sujet. Nous proposons aussi que l'avis soit contraignant."

 d)  Publication obligatoire des revenus de tous les mandataires politiques sur le site de la ville de Charleroi
> "Afin d'éviter toute enrichissement personnel et corruption, nous proposons une transparence totale en ce qui concerne les revenus des mandataires."

Affirmations 

  • Notre ville devrait avoir au moins 25 % de logements publics pour répondre aux besoins des 4000 personnes sur la liste d'attente
    > "Actuellement, Charleroi a environ 10.000 logements publics sur un total de 100.000 logements. Cela correspond aux alentours de 12 %. Augmente ce nombre à 25 % voudrait dire que les logements publics ne sont pas synonyme de « ghettos » de personnes précarisées. Aussi, des personnes avec un revenu normal pourront y accéder , ils payeront un loyer en fonction de leur revenu, cela permet une meilleure situation financière pour les société es de logements publics à terme."

 

  • Notre ville doit privilégier des services publics de qualité au lieu de faire appel à des entreprises de sous-traitance ou de privatiser.
    > "Avant, la ville avait ses chauffagistes, la Sambrienne, ses ouvriers ,… Aujourd'hui, de plus en plus ont fait appel à de la sous-traitance . Par exemple, La Sambrienne a fait appel à la société Hullbridge. Mais les services ne sont pas toujours mieux et, in fine, nous payerons plus cher. Nos piscines sont déjà nettoyées par ISS , mais les conditions de travail y sont plus mauvaises que dans le service public.  Nous sommes favorables à renforcer le service public et de faire un maximum nous mêmes :  les réparations, entre autres."

 

 

 


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?