Coronavirus : pour Pâques, les sections du PTB Charleroi apportent leur soutien aux maisons de repos

Ce lundi 13 avril, à l’occasion du lundi de pâques, les sections du PTB Charleroi ont rendu visite à six maisons de repos de la région afin d’apporter leur soutien et un peu de réconfort au personnel ainsi qu’aux résidents et ils poursuivront dans les jours à venir dans d’autres homes. Une occasion pour les militants d’exprimer leur solidarité, mais également de demander davantage de mesures de protection et de dépistage de la part du Gouvernement, ainsi que du personnel supplémentaire.

« Les travailleurs et travailleuses des maisons de repos font un travail extraordinaire malgré les conditions très difficiles, toutes professions confondues. Ils sont en première ligne contre le coronavirus. C’est pourquoi nous leur apportons notre soutien. ». Explique Sofie Merckx, députée fédérale pour le PTB et médecin à Médecine pour le Peuple.

Elle ajoute : « La situation dans les maisons de repos reste plus que préoccupante. Nous devons mettre tout en place pour prendre soin de nos aînées qui, eux-mêmes, ont pris soin de nous il y a quelques années. D’ailleurs, je répète qu’avec mes collègues de Médecine Pour Le Peuple, nous sommes disponibles et avons l’expertise nécessaire que pour participer à l’effort collectif du testing généralisé dans les maisons de repos ».

De nombreuses voix s’élèvent au sein du personnel pour tirer la sonnette d’alarme : « Plusieurs résidents sont déjà décédés. Nous-mêmes, en tant que soignants, nous avons dû attendre plusieurs semaines avant de recevoir les protections nécessaires, alors qu’il y avait plusieurs cas suspects. Comment être sûrs de ne pas attraper le virus si nous ne savons pas qui est malade ? Tout cela alors que nous étions déjà en sous-effectif en temps normal, mais ici, c’est encore pire » dénonce Martine, aide-soignante.

Le PTB demande au gouvernement de doubler ses efforts pour endiguer l’épidémie dans les maisons de repos et certainement en organisant un dépistage systématique de l’ensemble du personnel et des résidents. « C’est le seul moyen d’endiguer efficacement la propagation du virus, il est temps de joindre l’acte à la parole », commente la députée.

 


Montrer 1 réaction

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.
  • Julien Libotte
    a publié cette page dans Actualités 2020-04-15 11:50:27 +0200

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?