Industeel Belgium : ArcelorMittal doit respecter l’outil et le personnel

Auteur : Elisa Munoz Gomez

Le groupe sidérurgique ArcelorMittal a tenu, il y a quelques semaines, une communication confuse à propos de l’avenir de sa filiale franco-belge Industeel(1). Celle-ci emploie entre autres 1000 travailleurs à Charleroi. D’un côté, ArcelorMittal parle de vente de la filiale. Elle a d’ailleurs mandaté la banque d'affaires Deutsche Bank pour sonder le marché. Mais, de l’autre côté, elle parle de trouver « un partenaire financier solide ». Toute cette confusion fait froid dans le dos à la veille des fêtes de fin d’année. Les travailleurs sont inquiets et ils ont raison. Ils réclament du respect. Pour l’outil et pour le personnel.

 

 

 
 

Un outil moderne et performant

Industeel est connu par les carolos comme la « Fafer » (ou encore la Fabrique de fer). L’usine produit 389 sortes d'acier. C’est un record que peu d'autres usines peuvent égaler au niveau mondial en termes de capacité à diversifier l’acier produit. Les travailleurs sont capables de changer plusieurs fois les paramètres des machines et de produire ainsi différents types d’aciers (inoxydables, tôles épaisses, etc) en une seule journée.

Industeel, c’est aussi un outil capable de produire des tôles dites “350” qui sont des tôles réalisées grâce à la coulée continue et qui constituent le corps des hélices d’éoliennes(2). Une performance au niveau de la production d’aciers inoxydables atteignable par seulement une poignée d’autres producteurs de la sidérurgie(3).  On voit immédiatement, sur base de ce simple exemple, toute l’importance d’Industeel dans la transition écologique. Il montre l’importance de protéger et de développer cet outil.

Plus encore, Industeel a contribué à la construction de la plus grande ferme solaire au monde au Maroc, ainsi qu’à la construction de systèmes complexes de désalinisation des eaux(4). Autant dire que les perspectives pour l’outil répondent étonnamment bien à de nombreux défis sociaux et écologiques. Par ailleurs, suite à l’investissement dans la coulée continue fin 2015, Industeel a pu doubler la productivité de son site carolo et augmenter la qualité et la diversité des aciers produits(5)

 

La sidérurgie ne doit pas répondre à une logique de marché

ArcelorMittal annonce régulièrement la fermeture de certains sites (comme, par exemple, l'annonce récente de la fermeture du haut fourneau de Cracovie, en Pologne) pour des raisons financières. Si une usine n’est pas assez rentable, si l’usine peut faire plus de bénéfices ailleurs… Alors ArcelorMittal n’hésite pas à vendre, restructurer ou fermer des sites d’une valeur inestimable. Une logique inacceptable qui répond uniquement à une logique de marché. Mais des biens aussi essentiels que l’acier ne peuvent justement pas répondre à une pure logique de marché. Ils doivent être protégés s’ils répondent à une utilité sociale, écologique et économique.

 

ArcelorMittal ne manque pas de moyens

De l’autre côté, les actionnaires d’ArcelorMittal n’ont aucun souci à se faire. Le géant de l’acier a quintuplé ses dividendes et a engraissé toujours plus ses actionnaires ces 5 dernières années(6). On peut dire que, pour eux, les choses tournent et elles tournent plutôt bien. ArcelorMittal doit dès lors assumer ses responsabilités en protégeant et en développant ses sites sidérurgiques comme ceux d’Industeel. Il a les moyens de le faire. On ne peut plus accepter que ArcelorMittal joue avec les sites sidérurgiques comme un actionnaire joue ses actions en bourse.

 

La Région wallonne doit contraindre ArcelorMittal

La Région wallonne a également un rôle important à jouer pour défendre les travailleurs d’Industeel Belgium et leur outil. Elle doit contraindre le géant de l’acier avec la menace d’une saisie pour utilité publique, sociale et écologique si celui-ci n’a pas de bonnes intentions vis-à-vis du site carolo.

Dans l’immédiat, la Région wallonne doit réclamer à la multinationale toute la transparence sur ses intentions quant à l’avenir qu’elle réserve à Industeel.

En résumé, la Région doit choisir son camp et se placer résolument aux côtés des travailleurs et de leurs organisations syndicales.

 


1) https://www.rtbf.be/info/regions/detail_industeel-arcelormittal-pas-d-annonce-majeure-lors-du-conseil-d-entreprise?id=10636466   

2) https://industeel.arcelormittal.com/wp-content/uploads/2016/01/INDUSTEEL_Brochure.pdf

3) Comme l’usine finlandaise sidérurgiste Outokumpu : https://otke-cdn.outokumpu.com/-/media/files/products/core/outokumpu-core-range-brochure.pdf?revision=8cadd46b-6d71-4346-938b-dbd7abea4e5d&modified=20190204105957

4) https://industeel.arcelormittal.com/wp-content/uploads/2016/01/INDUSTEEL_Brochure.pdf

5) https://www.rtbf.be/info/regions/detail_charleroi-la-modernisation-d-industeel-se-poursuit?id=9590783

6) https://www.boursier.com/actions/societe/comptes-detailles/arcelormittal-LU1598757687,NL.html

Envie d’agir avec le PTB ?