La section carolo du PTB présente des listes fortes pour percer aux élections fédérales et régionales !

Le PTB est en ordre de marche pour les élections qui arrivent et présente des listes fortes et diverses. « Notre ambition est de contribuer à partir de Charleroi, et plus largement du Hainaut, à la construction de véritables groupes parlementaires. Nous voulons envoyer 2 ou 3 députés au parlement fédéral et nous voulons absolument faire élire Germain Mugemangango au parlement régional », explique Marco Van Hees, député fédéral pour le PTB depuis 2014.

 

« Il est essentiel pour nous d’amener, dans les parlements, des hommes et des femmes qui ont les deux pieds dans la réalité », explique Germain Mugemangango, porte-parole francophone du parti de gauche et tête de liste carolo pour les élections régionales. « C’est pourquoi, parmi les 48 candidats des listes fédérales et régionales, beaucoup sont des ouvriers, des employés ou des syndicalistes ». En effet, on peut retrouver sur ces listes deux cheminots et trois ouvriers de la métallurgie, entre autres. On y retrouve aussi une technicienne de surface et une travailleuse active dans les titres-services. Métiers difficiles s’il en est. On peut aussi y croiser un ex-travailleur de chez Helio et une ex-travailleuse de chez Carrefour. Le monde de l’enseignement est représenté sur ces listes, notamment par la présence de trois enseignants, une éducatrice et une pédagogue. On y retrouve aussi les services publics à travers le bien connu Marco Van Hees, mais aussi à travers la candidature de fonctionnaires du Forem et du ministère des finances. Le monde de la santé ne peut être passé sous silence avec la candidature de trois médecins, de 2 aides-soignantes et de deux infirmières. Mais, aux détours de cette liste, on peut aussi tomber sur une coiffeuse, un ingénieur, un animateur culturel, deux étudiantes, un commerçant indépendant, une graphiste et une juriste. « Une belle dose de réalité », commente ainsi le chef de file carolo du PTB.

« Ces candidats sont des experts de la réalité, mais ce sont aussi des gens qui veulent changer cette réalité », poursuit le député Marco Van Hees. « Parmi nos candidats, on retrouve des délégués syndicaux FGTB et CSC qui défendent au quotidien les intérêts des travailleurs dans les entreprises publiques ou privées dans lesquelles ils travaillent. C’est très important pour nous. »

Le député explique encore que l’on peut retrouver sur les listes des activistes qui se battent pour une justice migratoire, pour le climat ou encore pour le pouvoir d’achat à travers leur implication dans le mouvement des gilets jaunes.

« Nous sommes très fiers d'avoir aussi sur nos listes des jeunes comme Apolline Dupuis ou Noé Covolan, qui sont chaque semaine dans la rue pour le climat et prolongent leur combat pour sauver la planète en s'engageant sur une liste du PTB. » commente Germain Mugemangango.

En composant ces listes, le PTB a prêté une attention particulière à la distribution géographique des candidats. De telle manière à couvrir l’ensemble de la province.

« Notre liste est riche de plusieurs générations », explique Germain Mugemangango. « La moyenne d'âge des listes présentées par le parti de gauche est marquée par la présence de jeunes candidats. Sur la liste régionale, la moyenne d'âge est de 46 ans et sur la liste fédérale, elle est de 44 ans. Sur ces listes, il y a des étudiants, des jeunes travailleurs et des retraités qui ont tous en commun de se battre au quotidien pour une autre société plus juste et plus solidaire. »

Sur la liste fédérale, on retrouve bien sûr Marco Van Hees, actuel député fédéral, en tête de la liste hennuyère. On y retrouve aussi Sofie Merckx, cheffe de groupe PTB au conseil communal de Charleroi et médecin en maison médicale à Marcinelle. Mais on y retrouve également Roberto D’Amico, fraîchement élu conseiller communal, mais surtout ex-délégué ouvrier à Caterpillar Gosselies et actuellement accompagnateur au sein de la cellule de reconversion. Un camarade qui connaît très bien la réalité des travailleurs carolos. Connaître la réalité des travailleurs, singulièrement dans le secteur public, c’est aussi l’atout de Yannick Sandras, travailleur à la SNCB et délégué syndical FGTB dans le secteur et de Lucie Giunta, qui travaille à la communauté française. Sur cette liste on trouvera aussi la candidature d’Apolline Dupuis, 19 ans, étudiante et activiste convaincue pour une justice climatique et sociale.

Sur la liste régionale, on connaissait déjà la présence en tête de liste de Germain Mugemangango, président local du PTB et conseiller communal à Charleroi suivi d’Amandine Pavet, jeune graphiste. Mais on retrouvera aussi, par exemple, la candidature de Christian Viroux, ancien secrétaire régional de la Centrale générale (FGTB) à Charleroi et ancien ouvrier dans le secteur du verre. On y retrouvera également Julie Vincke, jeune aide-ménagère, déléguée syndicale et très active dans le combat pour les droits des femmes en tant que vice-présidente de la commission égalité Homme/Femme de la FGTB.

Les carolos sont bien représentés sur la liste européenne puisqu’on peut y retrouver Michel Boisdequin, ouvrier de production chez GSK, délégué syndical FGTB et surtout jumetois. Ainsi que la marcinelloise Elisa Munoz Gomez, jeune doctoresse en médecine générale.

« Ces listes vont nous permettre de faire rentrer la réalité dans les parlements et de contribuer à obtenir de véritables groupes parlementaires. C’est nécessaire pour y faire entendre la voix des travailleurs de tout le pays », conclut Germain Mugemangango.

 

Liste pour les élections fédérales – circonscription du Hainaut :

Les candidats effectifs.

  1. Marco Van Hees, 55 ans, fonctionnaire, ex-délégué syndical, spécialiste fiscalité, député fédéral

  2. Sofie Merckx, 44 ans, médecin généraliste en maison médicale, conseillère communale

  3. Roberto D’Amico, 52 ans, ouvrier et ex-délégué syndical FGTB à Caterpillar, accompagnateur social

  4. Lucie Giunta, 49 ans, travailleuse dans le domaine pédagogique, déléguée syndicale CSC

  5. Yannick Sandras, 37 ans, cheminot, délégué syndical FGTB

  6. Apolline Dupuis, 19 ans, étudiante, activiste pour la justice climatique et migratoire

  7. Xavier Pottillius, 50 ans, animateur culturel

  8. Véronique Blaze, 59 ans, Médecin Spécialiste au sein de l'ISPPC, hôpital public de Charleroi.

  9. Thomas Lemaire, 34 ans, fonctionnaire, délégué FGTB

  10. Anne Lecocq, 35 ans, technicienne de surface

  11. Noé Covolan, 28 ans, employé, activiste pour le climat

  12. Khadija Koutaine, 47 ans, employée dans une centrale téléphonique

  13. Maurice Fabrot, 68 ans, pensionné, ancien délégué FGTB

  14. Anne Sommereyns, 58 ans, aide soignante, déléguée syndicale CSC à l'hôpital de Jolimont

  15. Luc Vandenameele, 51 ans, coordinateur en maison médicale

  16. Florida Weihse, 68 ans, ex-employée et déléguée syndicale à Carrefour, pensionnée

  17. Quentin Lootens, 27 ans, ingénieur

  18. Anita Mahy, 61 ans, secrétaire, conseillère communale, rescapée de la catastrophe ferroviaire de Buizingen

 

Les candidats suppléants

  1. Charlie Le Paige, 31 ans, ancien enseignant, collaborateur au service d'étude du PTB

  2. Liza Lebrun, 31 ans, coordinatrice en maison médicale

  3. Denis Pestieau, 38 ans, cheminot, délégué FGTB

  4. Sunak Séverine, 40 ans, secrétaire

  5. Bruno Stas, 34 ans, enseignant, délégué syndical CSC

  6. Maria Cazetta, 57 ans, employée administrative, déléguée syndicale

  7. Bruno Bosmans, 50 ans, employé administratif

  8. Rooslien Keizer, 26 ans, médecin généraliste en maison médicale.

  9. Thierry Despretz, 57 ans, indépendant. Cheminot et syndicaliste retraité.

  10. Pauline Boninsegna, 28 ans, juriste, militante pour les droits égaux

 

Liste électorale régionale – Charleroi/Thuin.

Les candidats effectifs

  1. Germain Mugemangango, 45 ans, président provincial du PTB et porte-parole francophone

  2. Amandine Pavet, 30 ans, graphiste

  3. Christian Viroux, 66 ans, retraité, ex secrétaire régional Centrale Générale (FGTB)

  4. Julie, 33 ans, aide-ménagère secteur titres services, déléguée syndicale FGTB

  5. Vincent De Witte, 44 ans, délégué syndical CNE Secteur Chimie (CSC)

  6. Maïté Teixeira De Pinho, 27 ans, étudiante en agronomie

  7. David Dupire, 51 ans, fonctionnaire Région Wallonne Forem, délégué FGTB CGSP Admi

  8. Aurélie Otte, 30 ans, infirmière en maison médicale

  9. Émile Vassart, 48 ans, métallurgiste

  10. Jamila Ammi, 52 ans, aide-soignante

 

Les candidats suppléants

  1. Jean-Pierre Callebaut, 53 ans, ouvrier, délégué FGTB

  2. Katrin Davidts, 60 ans, infirmière dans le service public, déléguée FGTB

  3. Dorian Burnotte, 27 ans, employé chez ORES

  4. Christiane Drumel, 71 ans, logopède pensionnée

  5. Renaud Calvo Gil, 33 ans, enseignant, délégué FGTB

  6. Nora Hebbache, 30 ans, accueillante en maison médicale

  7. Eric Hufkens, 59 ans, médecin généraliste en maison médicale

  8. Rosaria Cazzetta, 61 ans, coiffeuse

  9. Jean-Marie Renaux, 64 ans, ouvrier prépensionné, ex-délégué CSC.

  10. Géraldine Salmon, 38 ans, éducatrice

 

Liste électorale européenne – les candidats carolos.

Elisa Munoz Gomez, 26 ans, médecin.

Michel Boisdequin, 57 ans, ouvrier et délégué FGTB.


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?